· 

Des arbres et des oiseaux : souvenirs de résidentes (EHPAD)

 

Une dame, cette semaine, à l'occasion d'un atelier d'expression artistique mené dans un EHPAD, s'est souvenue de la mésange de son jardin qui venait régulièrement se poser sur son épaule. C'était un bon moment pour nous deux d'évoquer ce souvenir.

 

Dans un autre établissement, lors d'un atelier poterie, une dame me confiait, à peu près en ces termes : "Ce que je retiens de fort de ma vie, c'est quand je grimpais dans les arbres !".

 

Alors je me demande... Moi qui suis depuis l'enfance sensible aux arbres, aux oiseaux, à la nature... Est-ce que nos inconscients ont communiqué ? Est-ce que ma propre sensibilité est allée interpeller, inviter la leur ? Si je me tiens suffisamment à la proue de moi-même, disposée à aller vers le monde de l'Autre, c'est plus facile pour l'Autre d'oser exister, d'exprimer ses souvenirs, souvenirs de nature, souvenirs de vie.

 

Intervenir auprès de résidents d'EHPAD, ce n'est pas seulement "stimuler des capacités cognitives" (parfois résolument en allées...), c'est aller à la rencontre de l'Autre. C'est convoquer la vie, l'existence par exemple par le biais de propositions d'expression et de création et par le contact avec la nature, le jardin.